Skip to content

un an de coupure donc.

16 février 2011
tags:

Cela fait un an peu ou proue que j’ai décidé de cesser de publier sur ce blog jusqu’à installation du wifi dans la bibliothèque pour laquelle je travaille.

Que c’est-il passé en un an?

Nous avons changé de SIGB, changé de portail, changé nos outils de travail, changé notre façon de travailler puis nous avons installé le wifi, j’ai cauchemardé au sujet de ces f$ù£*%*s  464 de malheur pendant des mois avant la moulinette définitive.

Ce qui n’a pas changé: je me pose toujours autant de questions existentielles sur ce métier, notre SIGB est tout nouveau tout beau mais ne fait pas toujours tout ce qu’on attend de lui (que ceux qui veulent répondre à cela que c’est un SIGB et pas le père Noël se dispensent de tout commentaire) et notre portail est loin d’être parfait mais il change tous les jours et de plus en plus de monde s’investit dedans.

Voilà ça c’était le point boulot, je parle rarement « boutique » mais là un petit bilan s’imposait.

Coté perso: j’ai un peu retrouvé la foi dans ce métier et la conviction que les choses peuvent bouger bien que cette profession manifeste de plus en plus les symptômes de ce que certains ont baptisé, à juste titre, de « grand corps malade ».

J’ai pu retrouver un certain équilibre entre le mode virtuel et le mode réel ce qui abouti, entre autres, à un taux de production relativement honorable de chapeaux. Oui je sais travailler du chapeau dans nos métiers n’a rien d’original au sens figuré mais moi je le fait au sens figuré et au sens propre.

J’ai trouvé mon rythme dans ce nouveau grade qui est le mien et j’ai cessé de courir en perdant mon énergie et avec le sentiment de ne pouvoir rattraper le retard, je travaille maintenant avec le sentiment de mieux maîtriser le timing et de ne pas me disperser d’urgence en urgence.

J’ai aussi pu décider une bonne fois pour toutes du devenir de ce blog, partagée que j’étais entre clore là l’expérience ou la poursuivre, et perplexe que j’étais sur le sens à donner à cette aventure virtuelle pour les nouveaux articles à venir.

Bilan des opérations: une publication maintenue mais pas forcément régulière, je vais maintenir mon choix de ne pas évoquer la structure pour laquelle je travaille, c’était donc probablement une des dernières fois que je parlais « boutique ».

Publicités
One Comment leave one →
  1. 16 février 2011 10:50

    Ouf ! Ravie que tu décides de continuer 🙂
    Je me reconnais bien dans les doutes que tu évoques sur l’avenir du métier et sur l’équilibre entre réel et virtuel. Serait-ce un effet secondaire fréquent au bout de quelques années de blog ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :