Aller au contenu principal

Un automate de rêve.

15 mai 2009

Lors de mon séjour à la DOK j’en ai profité pour jeter un œil sur les bibliothèques environnantes et pour découvrir leurs trésors…cette enquête m’a conduite à la BU de Rotterdam, campus d’Erasmus, où vit paisiblement une petite merveille.

Il y a quarante ans de cela, oui quarante ce n’est pas une erreur de frappe, un automate peu commun y a été mis en place. Jusque là rien de surprenant me direz-vous, sauf si je vous précise que quarante ans plus tard il fonctionne toujours aussi bien, je l’ai vu de mes yeux vus.

Ce petit bijou d’astuce et de longévité a été mis en place voici 4 décennies par des employés d’une société qui n’a pas survécu à sa réalisation, ses frères épars dans le monde ont tous succombé. Cet automate est le dernier de sa ligné et un homme veille sur sa destinée depuis le jour de sa naissance. Cet homme c’est Leen Meijboom.

L’automate est capable de gérer sur demande, par ordinateur, l’appel d’un bac contenant le livre demandé parmi les 250 000  000 exemplaires en magasin. Il sait dans quel bac (identifié par radio fréquence) est l’ouvrage en question. Au point que certains livres du magasin sont remis en libre accès parfois et d’autres mis en magasin et qu’il n’en perd pas le nord pour autant.

Il navigue dans des travées où l’homme ne saurait se glisser, file entre trois niveaux à la vitesse de l’éclair, il anime un véritable ballet de bacs et d’ouvrages, spectacle fascinant et féerique.

Cet automate suit une série d’une dizaines de boucles depuis quarante ans avec une fidélité et une mécanique bien rodée. Sous l’œil vigilant de Leen qui suit ses pannes ou ses pièces à remplacer, son interfaçage avec les SIGB qui passent mais ne durent pas. Leen et son équipe mettent une ingéniosité sans pareille à veiller sur ce petit bijou peu commun qui gagne à être vu et connu, qui mériterait d’être éternellement conservé.

J’ai eu le plaisir de suivre la visite de ce petit bijou par son génie bienveillant, cette merveille assure son service en une dizaine de minutes, sans faillir et sans gémir, et son bon génie avoue modestement qu’il ne fait que veiller et que la mécanique était bien conçue. Mais moi je vous le dis si vous passez par là allez voir cette merveille et son protecteur car les deux valent le détour et la visite.


Voici quelques photos, mais hélas je dois vous dire que mes compétences photographiques ne rendent pas hommage à cette merveille d’ingéniosité, néanmoins vous aurez un aperçu de la splendeur de cet automate.

DSCN0671

Un des bacs hors de l’automate

DSCN0672L’ordinateur qui contrôle le système depuis  le magasin

DSCN0674

Une des travées dans lesquelles l’automate va chercher et ramène les bacs de documents

DSCN0675Un bac de livres longeant les travées en direction des boucles de circulation

DSCN0680La première boucle de remontée vers les étages

DSCN0684La zone d’arrivée et de retour des documents

DSCN0687Le tableau de suivi des bacs sur les diverses boucles

DSCN0686A l’écran s’affiche le document qui à l’arrivée est à retirer du bac ou au retour à insérer dans un bac quelconque

DSCN0682

Enfin ce qui pourrait être une touche d’humour….mais je ne vous conseille pas de glisser votre tête dans les travées car si l’automate est de passage l’effet guillotine est garanti

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. Mag permalink
    25 mai 2009 8:29

    Il y avait un robot dans ce gout-là à la BM de Bordeaux… mais il n’a jamais correctement fonctionné, et il est actuellement en cours de démantèlement (ce n’est pas une mince affaire de le vider, de le démonter et de sortir les éléments par le toit !)

  2. Bibman permalink
    15 juin 2009 1:32

    Euh, 250 000 000 d’exemplaires?
    C’est pas plutôt 250.000 ?
    Ok, ils ont de bonnes bibs aux Pays-Bas mais quand même…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :