Aller au contenu principal

Le bibliothécaire ne s’use que si on ne s’en sert pas

22 janvier 2008

le bibliothécaire est comme l’intelligence il ne s’use que si on ne s’en sert pas…enfin vu de ma cour.
Vu de la cour des usagers il s’use à 93% puisque parmi les fréquentants (du temps de ma grand-mère quand on fréquentait c’était un peu plus folichon qu’à la BM, quoique…) ne posent jamais de questions. A ces 93% s’ajoutent les non fréquentants….que je n’ose chiffrer là sans cela autant quitter le métier de suite!

Bonne nouvelle: les féquentants assidus, les inscrits, lorsqu’ils « possédent les codes » osent se frotter au bibliothécaire. D’un contact censé ne pas être rugueux, voir même enrichisant à l’occasion, le bibliothécaire est donc nettement moins fréquenté que les lieux dans lesquels il régne en maître.

Pour ma part j’ai une théorie, farfelue cela va sans dire, j’ai souvenance d’avoir poussées les portes de bibliothèques qui abritaient en leurs seins des êtres pourvus de chignons, vêtues de sacs à patates qui furent au Moyen-Age des tailleurs, sentant parfois le renfermé, êtres d’un autre temps que je n’osais déranger de peur qu’ils ne tombent en lambeaux.

Quant à moi je ne porte JAMAIS de chignon au travail, souvent un baggy, imanquablement un décolleté à faire pâlir un séminariste, et j’enbaume généralement le datura noir. Je me souviens d’un vénérable conservateur de BM classée, qui recevait pour la première fois la collègue directrice de petite BM que j’étais, et qui me voyant dans son hall d’accueil m’a toisée de pied en cap pour me signaler en suite que les locaux n’étaient pas ouverts au public. Je me souviens aussi de sa tête lorsque j’ai dégaîné d’un ton aimable et souriant mon pédigré et ma position, je fus toisée une seconde fois et mis fort longtemps à acquérir un temps soit peu de crédibilité à ses yeux.

Le public n’aborde à mon humble avis qu’un bibliothécaire souriant, l’oeil baguenaudant dans les rayons (ne pas avoir l’air occupé tout en l’étant) et qui lui ressemble un tant soit peu du point de vue vestimentaire (ou du moins n’ayant pas l’air d’un autre âge). Je ne suis pas une fashion victim (plutôt une techno victim ou apprentie geekette), et je ne suis pas un top model, ce ci dit outre mes decolletés légendaires je ne me départis jamais de mon sourire dans les rayons, c’est ma seule arme mais elle est redoutable!

Publicités
No comments yet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :